Des classes de l'Alberta et du Nouveau-Brunswick se joignent aux Échanges francophones!

Dans le cadre des Échanges francophones de l'ACELF, deux classes sont présentement à la recherche de classes de l'École en réseau pour réaliser des activités en réseau. La classe du Nouveau-Brunswick est composée de 17 élèves de 6e année. L'enseignante est responsable de l'enseignement du français, de l'anglais, des arts visuels et de la formation personnelle et sociale. Quant à la classe de l'Alberta, elle est composée d'élèves de secondaire 3 à 5 qui sont intéressés à travailler sur des questions d'ordre social. Veuillez communiquer avec Jessica Métivier (jessica.metivier@fse.ulaval.ca) si l'un ou l'autre de ces partenariats vous intéresse.

Les Échanges francophones de l'ACELF vont bon train!

Pour la première année de cette initiative, L'École en réseau est bien impliquée dans les Échanges francophones de l'ACELF! Nous comptons actuellement six classes qui sont jumelées à des classes de la francophonie canadienne hors Québec.

Les premières rencontres de planification entre les enseignants impliqués se déroulent ces jours-ci. Les objectifs de ces partenariats sont d'abord d'enrichir l'environnement d'apprentissage des élèves par une collaboration en réseau avec des élèves d'une autre région canadienne, mais également de promouvoir la langue française d'un océan à l'autre. Pour les élèves hors Québec, cette expérience permettra d'avoir un contexte réel d'échanges en français, car pour plusieurs, l'anglais demeure la principale langue utilisée à l'extérieur de l'école. Pour les élèves québécois, ces jumelages les amèneront à prendre conscience de la réalité des communautés francophones minoritaires à travers le pays. Nous souhaitons à ces classes des échanges enrichissants tout au long de l'année scolaire!

Une classe de 2e année de l'Ontario se joint aux Échanges francophones de l'ACELF!

Une classe de 2e année d'Ottawa, en Ontario, est à la recherche d'une classe pour travailler en réseau. L'enseignante sera familiarisée aux outils de l'École en réseau. Des activités en collaboration soutenues par le KF et Via pourront alors être planifiées par les deux enseignants jumelés. Veuillez communiquer avec Jessica Métivier, qui assure la coordination des Échanges francophones, si vous êtes intéressé par cette collaboration.

L'École en réseau et l'ACELF : un partenariat pour des échanges à travers la francophonie canadienne !

À la suite de la réussite du partenariat entre l'Association canadienne d'éducation de langue française (ACELF) et l'École en réseau (ÉER) pour l'année 2013-2014, l'expérience est offerte à nouveau à toutes les classes de l'ÉER intéressées à collaborer avec une classe d'un autre milieu scolaire francophone au Canada. Cette collaboration permettra aux classes de l'École en réseau ainsi qu'à plusieurs classes francophones canadiennes de travailler ensemble et ainsi d'enrichir davantage l'environnement d'apprentissage des élèves. Ce partenariat amènera les élèves participants à découvrir un autre visage de la francophonie canadienne. Pour plus d'informations, cliquez ici.

De la Colombie au Québec, des élèves se questionnent sur les conduites à risque des jeunes!

Les élèves de la classe de Vivianne Bédard-Thibeault (Commission scolaire au Cœur-des-Vallées) ont travaillé en collaboration avec la classe de l’enseignante Perrine Blanc du Lycée Français Louis Pasteur de Colombie. Dans le cadre de ce partenariat francophone, les deux classes se sont engagées dans un processus d'investigation collective et d'amélioration des idées au sujet des conduites à risque chez les jeunes et leur impact sur la vie quotidienne, ainsi que sur leurs activités à l’école.

De jeunes artistes sans frontières : les élèves sénégalais en action!

Du 8 avril au 3 mai, Jessica s'est rendue à Saint-Louis, au Sénégal, pour travailler avec des élèves et un enseignant dans le cadre du projet De jeunes artistes sans frontières. Après avoir apprécié les oeuvres de deux artistes locaux sénégalais, les élèves en sont maintenant au processus de création. Les élèves ont décidé de créer une pirogue, bateau de pêche typique sénégalais, afin de bien partager leur culture à leurs pairs québécois. 

Pour débuter la création, chaque élève a été amené à concevoir un schéma de la pirogue. Par la suite, ils se sont partagés les dessins et ont discuté des éléments pertinents à retenir. L'effectif de la classe étant de 55 élèves, une discussion en groupe a dû avoir lieu afin de planifier les étapes de la création. Les élèves se sont divisés le travail en équipes. Les équipes étaient créées selon différents rôles, tels que les charpentiers, les peintres, les sculpeurs, etc. Chaque équipe avait la responsabilité de différentes étapes du processus. À quelques moments pendant la création, les élèves étaient amenés à documenter leur travail sur le KF afin de le partager aux élèves québécois. Un des deux artistes ayant participé à la phase d'appréciation est venu aider volontairement les élèves à raison d'une heure par jour afin de bien les guider dans ce processus de création. Les élèves ont, par ce projet de création, développé des compétences manuelles telles que scier, clouer, mesurer, sabler, etc. Une visioconférence aura lieu au mois de juin afin que les élèves puissent partager leur création, ainsi qu'approfondir le processus d'amélioration des idées amorcé sur le KF depuis le mois d'octobre.

Le modèle de l'École en réseau enrichit le programme des Échanges francophones de l’ACELF!

L’Association canadienne d’éducation de la langue française (ACELF) est un organisme à but non lucratif qui a pour objet « de renforcer la vitalité des communautés francophones à travers le Canada ». Cette année, les outils de mise en réseau de l’École en réseau (ÉER) ont été mis à la disposition des classes qui ont participé au programme d'Échanges francophones.

Une rencontre en visioconférence a eu lieu la semaine dernière avec les élèves de l’école Villa Ste-Marcelline de Montréal et ceux de l’école St-Augustin à Rustico (Île-du-Prince-Édouard), de même qu’une rencontre entre l’école du Pacifique de Sechelt (Colombie-Britannique) et l’école Notre-Dame-du-Foyer (Montréal). Ces rencontres ont permis aux élèves d’en apprendre davantage au sujet des milieux respectifs de leur classe d’échange avant de se rencontrer en personne ce printemps. À la suite de ces premiers contacts, les élèves sont encore plus motivés et ils ont très hâte de se rencontrer !

Une rencontre en visioconférence entre le Sénégal et le Québec!

Le 28 février dernier a eu lieu une rencontre en visioconférence entre deux classes se situant à deux extrémités du globe! En effet, Hélène Dufour, enseignante à la commission scolaire René-Lévesque, ainsi que Saliou Sène, enseignant de Saint-Louis au Sénégal, et leurs élèves se sont rencontrés dans le cadre du projet « De jeunes artistes sans frontières ». Les élèves ont été amenés à apprécier les oeuvres d'art d'artistes locaux et à interagir avec les artistes lors des rencontres en visioconférence. Les élèves des deux classes ont été invités à poser des questions à ces artistes, que ce soit sur leur processus créatif, les techniques et outils qu'ils utilisent ou bien sur leur vie d'artiste en général. Les élèves ont ensuite collaboré à apprécier les oeuvres d'art des artistes sur le Knowledge Forum. Ce travail a suivi une visite de l'atelier de l'artiste ainsi qu'une conférence de ce dernier en classe.

Voici les questions authentiques travaillées sur le KF:

  • Quelles hypothèses pouvez-vous émettre à la suite de vos observations lors de la visite de l'exposition de Monsieur Omar Ndiaye Khossé ?
  • Après la visite de Monsieur Omar Ndiaye Khossé dans votre classe, comment vos hypothèses de départ ont-elles évolué ?
  • De quelle façon le Sénégal se reflète-t-il dans les oeuvres de Omar Ndiaye Khossé ?
  • L'un de vous m'a dit qu'une oeuvre d'art peut se faire avec des crayons. Quels sont les outils que les artistes utilisent pour réaliser leur création?

Pour la suite, une création commune sera réalisée par les élèves et résoudre certaines contraintes artistiques en coélaborant sur le KF. Un vernissage virtuel aura lieu à la fin du mois de mai pour présenter les créations des deux classes.