Les conduites à risque chez les jeunes

Dans le cadre du projet KBIP (Knowledge Building International Project), un partenariat francophone a été établie entre le Québec et la Colombie pour l'année scolaire 2013-2014.

JANVIER-FÉVRIER

Les enseignantes Vivianne Bédard-Thibeault (CS-Coeur des  Vallées)  et Perrine Blanc (Lycée Français Louis Pasteur) avaient signalé leur intérêt pour travailler en collaboration avec une classe faisant partie du réseau international. Lors de plusieurs échanges par courriel, les enseignantes se sont rencontrées en visioconférence (Via) à la fin du mois de janvier dans le but de démarrer le travail entre leurs classes. Lors de cette première visioconférence les enseignantes ont discuté à propos du sujet à travailler, ainsi qu’à propos des activités et qui se développeraient à l’aide des outils mis à disposition des élèves: Knowledge Forum pour les échanges écrits et Via plateforme pour la visioconférence. Comme résultat de cette rencontre, les enseignantes ont décidé de pencher les efforts collaboratifs de leurs élèves vers les  conduites à risque chez les jeunes.

Afin de permettre aux élèves de se familiariser avec l’outil pour les échanges écrits, les enseignantes ont décidé de préparer leurs présentations dans les perspectives propres à leurs classes, en demandant aux élèves de poser des questions sur le KF portant sur ce qu’ils voudraient connaitre de l’autre pays mais, aussi à propos de ce qu’ils trouvaient pertinent de présenter à l’autre classe par rapport au leur. Ces questions se sont étalées dans la perspective commune.

MARS

À partir des échanges écrits sur le KF, les deux classes ont préparé des documents Power Point qu’ils ont présenté à l’autre classe lors des rencontres par visioconférences. Pour faire face aux contraintes provoquées par les différences dans les fuseaux horaires ou la disponibilité des  salles d’informatique, une salle permanente a été créée dans la plateforme de visioconférence Via. Cette salle a permis aux classes de se connecter et de laisser des enregistrements de leurs présentations, qui étaient visionnées par les élèves dès qu’il leur était possible. Ensuite, les élèves sont allés sur le KF pour poser de nouvelles questions, émergeant de ces présentations. 

La co-planification des activités par les enseignantes a continué par courriel, où la question de départ pour la deuxième étape du travail sur le KF a été choisie: 

AVRIL

Les élèves ont commencé contribuer dans le KF dans le but de répondre à la question initiale posée par les enseignantes:

MAI

Ensuite, les deux classes ont fait le tour des contributions dans la perspective commune dans le but d’arriver à une conclusion sur le sujet. Ceci a permis la création des notes de synthèse contenant les définitions appropriées par les classes sur les conduites à risque: 

Une note de réflexion par rapport au travail lors du partenariat a été également créée:

Par la suite, les élèves ont travaillé dans 5 perspectives portant sur 5 conduites à risque spécifiquement: 

  • Le harcèlement
  • Les mauvaises habitudes alimentaires
  • L’alcool
  • Le tabac
  • La consommation de drogues

Les élèves de la classe de Colombie ont eu la possibilité de participer dans de nombreux événements de sensibilisation et de réflexion autour des risques liés à la consommation de tabac, organisés par l’école en collaboration avec l’Association des parents d’élèves. Leurs découvertes ont été partagées dans le KF pour la classe de la CS au Coeur-des-Vallées.